Le monde magique sombre peu à peu dans le chaos
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Rouleaux de parchemin et rencontre... [Pv : Victoire W.]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Rouleaux de parchemin et rencontre... [Pv : Victoire W.]   Lun 28 Juil - 1:30

[HRP : Le post n'est pas super mais soit je le faisais maintenant... soit tu risquais d'attendre encore longtemps et bon... Ca n'aurait pas été ni gentil, ni polie de ma part... =3 Et puis, dommage qu'on ai droit à des titres que de 60 caractères maximum... u.u Pour la peine... *sourit* =3]

¤ ¤ ¤

Petite recherche, ou comment ne pas être dehors par un après-midi ensoleillé...

¤ ¤ ¤


Le soleil se faisait bien amical en ce début d'après-midi. Cela faisait déjà quelques jours qu'il n'avait pas plus et qu'un temps superbe était de la partie! Tout le monde espérait que cela dure : quoi de plus normal!... C'était un ciel sans nuage, entièrement bleu tel le plus pur lapis-lazuli qui s'étendait jusqu'à l'horizon. Dans ce pays au temps bien instable, ce n'était pas souvent qu'on avait le droit à un tel temps! Les rayons du soleil venaient caresser la peau des nombreux élèves se promenant dans le Parc. Ces traits de lumière traversaient les vitres des fenêtres pour s'introduire dans les salles de classes, pour la plupart vides, leurs redonnant un semblant de vie et de joie. Tout était attrait à un sourire! En somme : la belle vie!...

Vides. L'intérieur du château de Poudlard était véritablement désert vu le magnifique temps. Il fallait avouer que rare était ceux qui voulaient manquer cela et il serait facile de les comprendre. Les couloirs étaient vides, les salles de classes étaient vides... même la Grande Salle était -vous l'aurez deviné- vide!... Bizarrement, ce décor intérieur aurait été parfait pour un western : il ne manquait plus que les deux cowboys et la boule de saleté voletant légèrement, poussée par le vent. Un long regard entre les deux ennemis, dans un silence de mort coupé de temps à autre par le sifflement du vent... Cela laisse rêveur, non ? Seulement ici, c'était une autre race de cowboys qu'on aurait croisé en général : des hommes tout droit sortis d'un des plus grand Western munis... d'une baguettes et de longues capes, vous avez déjà vus ça ?...

Une forme se dessina au coin d'un couloir. Soudainement, une silhouette s'avança, d'un pas assez rapide et fluide. Il s'agissait d'une élève de 4ème année : Nalyss'iää de Laudulys, pour plus de précision. Elle marchait, sans avoir honte des couleurs qu'elle portait depuis déjà quatre ans : le bleu et le bronze, couleurs des Serdaigles. Et puis, pourquoi en aurait-elle honte ? Si le choipeau l'avait jadis envoyé dans cette maison, il avait ses raisons! De plus, les dites raisons étaient plutôt voyantes! Qui ne se souviendrait pas de cette chanson bien célèbre du choipeau magique, ou tout simplement des caractéristiques des quatre grandes maisons ?... Ce n'est pas pour rien que l'on dit des Serdaigle qu'ils sont érudits, de corps comme d'esprit!...

Pensive, l'élève de Serdaigle marchait le long du couloir, la tête ailleurs. Elle eu un léger soupir. Elle tourna la tête vers une fenêtre et ralentie son pas : ce qu'elle avait envie d'aller dehors et de profiter de ce superbe temps! En temps normal, on l'aurait facilement trouvé dans un coin en train de griffonner sur un morceau de parchemin ou en train de lire un livre mais, là, on l'aurait plus facilement trouvé dehors, assise sous un arbre, à l'abri du soleil, le dos appuyé sur son tronc. Elle soupira un peu plus, baissant le regard. Son poing se crispa légèrement, avant qu'elle ne détourne la tête et se remette à marcher : il y aurait bien une autre journée comme celle-ci, après tout!... Mais tout de même, c'était frustrant de ne pas pouvoir aller dehors!


* Vraiment... Ils abusent tout de même de temps à autre!... *

Nalyssia arriva bien vite devant deux immenses portes. Son air déçue s'effaça rapidement lorsqu'elle leva la tête pour les observer. Décidément, même après quatre années passés dans ce château, elle était toujours émerveillés devant la grandeur de tout le bâtiment, la finesse des sculptures, le réalisme des peintures... devant toute cette magie qui se dégageait des murs, du dessous des portes : des fondations même du château! Peut importe son âge, il semblait qu'elle serait toujours envoûtée par son charme. Le sourire de l'élève s'intensifia un peu plus tandis que ses yeux pétillaient. Elle posa sa main droite sur la poignée de la porte avant de la pousser, la faisant pivoter sur ses gonds bien huilés.

La jeune fille jeta un vague coup d'oeil autour d'elle et aperçut rapidement la bibliothécaire. Sachant que dans ce lieu et n'importe quand, le silence était d'or, elle se contenta d'esquisser un sourire poli en guise de bonjour. Elle fit quelques pas avant de refermer la lourde porte derrière elle, sans un bruit. Elle fit quelques pas, marchant lentement à pas feutrés entre les allées, les étagères remplies de livres divers. Elle s'avança ensuite vers une table, dans un coin qu'elle aimait particulièrement. Nalyssia regarda autour d'elle, un brin de curiosité flottant dans ses yeux. Peut-être... hum... quatre ou cinq élèves dans toute la bibliothèque, apparemment. Soit ils étaient fous, soit ils étaient vraiment en retard dans leurs devoirs ou soit... Elle eut un pincement au coeur.


*... soit ils n'ont pas le choix et ne peuvent consulter les livres que sur place...*

Nalyssia s'assit sur une chaise, posant son sac par terre, en appuie contre le mur de pierre. Elle posa son coude sur la table, pour ensuite mettre son menton dans la paume de sa main. Elle soupira une nouvelle fois, un peu lasse de tout cela. Les livres, c'était bien, il n'y avait pas à redire mais c'est pourtant tellement plus agréable de les feuilleter en plein air ou de les dévorer dehors. Pourquoi fallait-il qu'ils n'aient pas confiance en eux ? Ce n'est pas comme s'ils allaient les manger! Surtout qu'en général, s'ils les empruntaient ou désiraient les consulter, c'était tout d'abord pour ce qu'ils contenaient!... Mais bon, tout élève sait qu'il ne sert à rien de discuter avec un professeur de ce genre de sujet : ils sont trop nombreux à ne pas avoir confiance!...

Elle détacha à regret son regard de la fenêtre. Secouant légèrement la tête, pour penser à autre chose, elle se mit à regarder son sac avec insistance. Elle finit par esquisser un sourire remplit de malice. En tentant de faire le moins de bruit possible, elle sortit deux rouleaux de parchemin -l'un vierge, l'autre sur lequel on trouvait griffonner quelques annotations- une plume, de l'encre et un petit calepin à la couverture bleu nuit. Elle sortit ensuite de sa poche un minuscule morceau de parchemin sur lequel était écrit les références de plusieurs ouvrages. Absorbée par ce qu'elle allait faire, elle ne fit pas attention au léger bruit qui résonna quelques secondes dans l'enceinte de la bibliothèque...


Dernière édition par Nalyssia de Laudulys le Lun 28 Juil - 19:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Victoire Weasley
6ème année
avatar

Féminin
Nombre de messages : 197
Age : 31
Maison ou métier : Gryffondor
Mood : °Sunny smile°
Date d'inscription : 29/06/2008

MessageSujet: Re: Rouleaux de parchemin et rencontre... [Pv : Victoire W.]   Lun 28 Juil - 17:10

Un temps magnifique à faire palir d'envie avait pris possession de tout les alentours de Poudlard. Un soleil radieu, un ciel bleu des nuages légers d'un blanc pur, rien ne laissait présager une quelconque possibilité de changement de météo en cette journée magnifique. C'était rare de voir un tant aussi splendide en Grande-Bretagne mais ce que celà pouvait faire plaisir a voir quand celà se produisait. Dommage qu'il faille travailler! Le professeur de défenses contre les forces du mal avait donné un exercice à remettre pour le lendemain et pas des moindres il fallait bien se le dire.
Pourtant Victoire aurait plutot préféré aller se ballader un peu, il faisait tellement lourd dans le chateau qu'elle n'aurait pas été contre une petit baignade au lac très certainement mais il fallait qu'elle redige son devoir pas moyen d'y échapper.

Victoire qui se trouvait en salle commune, attablée devant ses bouquins venait de souffler lourdement. Ce devoir lui prenait la tête mais il fallait le faire autrement ce satané Professeur n'hésiterai pas à lui retirer des points dans sa note final et surement meme aux gryffondor par la même occasion! Avec lui tout était bon pour tirer des points aux braves lions de Poudlard, un directeur de serpentard n'en ferait pas autrement!
Mais ce que ce devoir pouvait être compliqué, vraiment! Il lui fallait faire des recherches alors Victoire se leva, ramassa son petit sac en bandoulière, elle y fourra ses bouquins et son parchemin où elle n'avait meme pas encore rédigé la moitié de son devoir et sortis de la salle des lions direction la bibliothèque.

Dans les couloirs très peu de jeunes qui déambulaient, ils devaient tous avoir des occupations ressemblant très fort à celle de Victoire ou alors avaient-t'ils la chance de pouvoir profiter de leur journée eux! Y'en as qui on tout de même de la chance! Ce qui était loin d'être le cas de la petite Weasley. La jeune fille emprunta les escaliers, ces fichus escaliers qui vous jouaient toujours des tours, en n'arrêtant pas de changer d'emplacement.
Alors que vous vouliez vous rendre au 2e étage ceux-ci vous menait au troisième et vice et versa. En d'autres moments celà amusait Victoire mais quand vous étiez en retard pour un cours ou que vous étiez très pressé celà en devenait parfois rageant tout de même. D'ailleurs les voici qui se mettaient à tourner une nouvelle fois, Victoire eu tout juste le temps de passer pour rester au 2e étage, oufff la chance, elle n'avait pas envie de remonter ou redescendre une nouvelle fois!

La jeune gryffondor arriva devant les grandes portes finement ciselées de la bibliothèque, l'une des plus fournie qu'il soit! Elle les poussa et entra dans l'immense salle au plafond à voutes immensément haut. De très hautes étagères étaient emplies de bouquins de toutes sortes, que celà soit ouvrages et romans moldus, livre de conte de fée que les petits enfants lisaient à ouvrages pratiques sorciers, livres de romans ou manuels scolaires. Bref, Victoire s'avanca vers une des tables de la salle, ici le silence était de mise même de rigueur! Elle sortis son parchemin, son petit papier où elle avait noté les ouvrages de références qu'elle devait consulter et son encrier et sa plume mais alors qu'elle sortait l'encrier, celui-ciu lui échappa des mains. Il allait se fracasser sur les dalles de marbres blanc de la bibliothèque faisant résonner un bruit de verre brisé. Et zut alors, Victoire pris une teinte rose, qu'elle idiote les regards s'étaient déjà tournés vers elle. Mince, mince, mince et c'était quoi ce fameux sort pour faire disparaitre les taches?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Rouleaux de parchemin et rencontre... [Pv : Victoire W.]   Lun 28 Juil - 21:54

Un bruit sourd résonna un instant dans l'enceinte de la bibliothèque. La jeune élève de Serdaigle assise dans un coin de l'immense salle n'y prêta pas attention. Cependant, elle ne put s'empêcher de penser avec un léger sourire à la tête de la bibliothécaire face à un tel raffut. Elle l'imaginait fort bien à vrai dire, alors pas besoin de relever la tête et et de perdre quelques précieuses minutes. Qu'est ce qu'elle pouvait être exigeante cette dame là de temps à autre, tout de même! Au moindre chuchotement un peu trop élevé à son goût, elle vous lançait un regard froid digne d'un assassin. Seulement, parler c'est une chose, chuchoter en est une autre! Elle devrait le savoir, vu toutes les encyclopédies qui l'entourent jour et nuit!

Quelques secondes après, il y eu un raclement qui sembla s'amplifier dangereusement parmi toute la salle. Le bruit se répercuta un instant parmi les voûtes, résonnant, avant de disparaître. Nalyssia leva les yeux un instant, regardant d'où pouvait provenir la source de ce bruit. Elle vit alors un élève brun, typé, mettre son sac sur son dos et prendre un livre dans une de ses mains. Apparemment, celui-ci ne savait pas comment remettre une chaise sous une table sans aucun bruit. En prenant le fait qu'il paraissait être facilement de 6ème année, il y avait tout de même de quoi inquiéter! A son âge, ça devient grave de ne pas savoir faire ça. Elle eu un léger soupir, jetant un coup d'oeil circulaire à toutes les tables et aux élèves qui s'y trouvaient.

Son regard s'attarda un instant sur une table où un professeur -ou plutôt une professeur- était assise. Elle écrivait sur un rouleau de parchemin avec une magnifique plume aux tons violets. L'encre qu'elle utilisait semblait être de la même couleur, tandis qu'elle feuilletait 'l'ouvrage ouvert devant elle... d'une drôle de manière. L'index dirigé vers le livre, elle faisait un vague mouvement vers la gauche pour faire tourner une page. Ensuite, elle jetait un vague coup d'oeil au bouquin, parcourant une ou deux lignes des yeux avant de se remettre à écrire. Elle semblait véritablement absorbée dans ce qu'elle faisait et le bruit d'avant n'avait pas l'air de l'avoir perturbée. La porte claqua légèrement, faisant une nouvelle fois tourner la tête à la jeune fille, remarquant le comportement assassin de la bibliothécaire.

Esquissant un sourire, elle détacha ses yeux de la bibliothécaire qui venait de sortir de la salle : il y en avait un qui allait passer un sale quart d'heure! Son attention fut bien vite capter par une jeune fille un peu plus loin. Il semblait qu'elle venait de renverser son encrier vu la tache d'encre qui s'étalait à ses pieds. Le sol de pierre en prenait un coup, mais ça ne devait sûrement pas être le premier encrier à casser. Heureusement que des sorts pratiques existaient! Et pas seulement pour ce genre d'incidents à vrai dire : il y avait les sorts de réparation, ceux d'étanchéité sans oublier tous les sortilèges appliqués sur un balais! Cela en fait une bonne liste au final, et pas sans effet, il faut le reconnaître!...

Nalyssia se leva de sa chaise sans un bruit, le petit morceau de parchemin toujours à la main. A peine levée, elle le regarda attentivement avant de reporter son regard sur les panneaux indiquant ce qu'on pouvait trouvé dans tel ou tel rayon. Elle marcha un instant, observant attentivement les morceaux de parchemin et les fines écritures d'encres noirs qui les recouvraient, droites et parfaitement esquissées. Elle finit par trouver le mot qui l'intéressait et s'arrêta devant un immense rayon aux étagères plus que hautes! La bouche légèrement entrouverte, elle regardait la dernière étagère, impressionnée, comme si c'était la première fois qu'elle voyait cela. Elle secoua légèrement la tête, refermant sa bouche par la même occasion.

Plissant les yeux, elle regarda au bout de la grande allée. A moitié cachée par toute les livres se trouvait la jeune fille qu'elle avait aperçut toute à l'heure, et dont l'encrier s'était cassé. Elle eu un bref sourire avant de s'avancer dans l'allée, fixant le sol devant avec insistance. Pourquoi faisait-elle ça ? Elle risquait de ne plus marcher droit à un moment et si elle faisait tomber malencontreusement un livre, le tout risquait de s'écrouler avec! Ce qu'elle faisait avait beau paraître anodin, dans un lieu pareil, en y repensant à deux fois, cela ne l'était pas du tout! Mais alors que faisait-elle ? Le regard vide, elle marchait toujours. Plus que dix mètres entre elle et l'autre fille... A quoi tout cela rimait ?... Six... Mais allait-elle enfin relever la tête ?... Deux... Un pas de plus et elle allait mettre le pied dans la flaque d'encre!...


* Mince... C'est quoi déjà le mot latin ?... Je crois que... *

Elle releva la tête et sourit en penchant un peu la tête de côté à la jeune fille. Sortant sa baguette de sa poche, elle murmura en faisant un geste sec avec sa baguette, pointée vers les restes de verre de l'encrier :

"Atramentarium reparo!"

En moins de temps qu'il n'en faut pour dire "Encrier", celui-ci c'était reconstitué, ce posant sagement sur le sol de pierre. Nalyssia esquissa un sourire, heureuse de s'être rappelé au bon moment du mot latin signifiant récipient d'encre, ou encrier. Pourquoi fallait-il prononcé le mot latin de ce qu'on voulait réparer pour cette fichue formule ? Apprendre par coeur les déclinaisons n'étaient pas assez, dans le domaine de la magie, il valait mieux se balader avec un dictionnaire de latin sur soi!... Elle se baissa et ramassa l'encrier en le posant sur la table. Regardant la jeune fille, elle dit dans un murmure avec un sourire :

"Tiens. Par contre... je crains ne pas pouvoir faire grand chose pour l'encre... le sortilège de nettoyage n'est pas au programme des quatrièmes années..."

Son sourire s'intensifia un peu plus tandis qu'elle remettait sa baguette dans sa poche.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Rouleaux de parchemin et rencontre... [Pv : Victoire W.]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Rouleaux de parchemin et rencontre... [Pv : Victoire W.]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Viens voir Victoire (Elle)
» Barack Obama : Une victoire programmée par le Nouvel Ordre Mondial ?
» Victoire de Noailles }~ Prise !
» Amphithéâtre [évènements officiels et remise de diplômes]
» Un parchemin sur la table

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Salveo Maléficia :: ++Poudlard++ :: ==Le chateau== :: 2ème Etage :: Bibliothèque-
Sauter vers: