Le monde magique sombre peu à peu dans le chaos
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Dans l'ombre de la clarté [La chouette]

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Dans l'ombre de la clarté [La chouette]   Sam 26 Juil - 18:32



P
our une fin de soirée réussie, le ténébreux Kraven était finalement parvenue à ses fins… Il était sorti en douce sautant par-dessus la rambarde d’un escalier mouvant, réattérissant à pieds joints sur les dalles glacées du couloir menant tout droit à la Bibliothèque, une main à terre et sa cape flottant le temps d'un instant sous l‘effet de l‘impact. Il revenait à l’instant d‘une altercation quelque peu houleuse avec trois tableaux, heureux d'avoir eut le dernier mot en les balançant dans le vide.

Ne trouvant pas le sommeil, un petit vol nocturne parmis les archives de Poudlard lui avait parût une très aguichante pensée. Ainsi il pourrait faire quelques rituels de Magie Noire à l’abris des regards indiscrets dans les toilettes du 3ème étage à moins que cette Mimi Géniarge hante toujours la fosse septique des canalisations…
Tout bien réfléchis il se rabattrait plus tard sur le 4ème niveau à moins que la salle de l’un des prof du sous sol soient ouvertes ce dont il doutait fortement. Une belle occasion ratée, celà lui aurait permis au moins de filer dans son dortoir rapidement en cas de problèmes.

Enfin, toutes pensées de coté, il se dirigea à demi baissé parmis les ombres naissantes du crépuscules baignant l’antre du château dans une pénombre inquiétante. Seules les torches incandescences éclairaient faiblement des parcelles de l’architecture structurale, se jouant d’une brise légère infiltrée de part les nombreux interstices des vieilles pierres délabrées.
Rien de plus normal pour Kraven qui avait durant les 5 années précédentes traîné sa misérable dépouille nuit après nuit aux alentours du château, voguant seul ou accompagné de certains de ses congénères Serpentards le long des remparts de l’école, cherchant avec impatience de petits premiers années sans cervelle, venu se donner quelques frayeurs.

Un soir comme un autre où il jouait aux espions, esprit taquin et rebel, jusqu’aux portes imposantes de la bibliothèque. Lesquelles il ouvrit étroitement, jetant un coup d’œil hagard.
Satisfait du silence morbide reignant dans le vaste pièce il entra un pas après l’autre, ses sens en éveil, près à déguerpir sur le moindre bruit suspect.
Il s’arrêta un instant près d’une commode, le regard se posant tout autour de lui, la main effleurant une couche épaisse de poussière, datant facilement de plusieurs mois. Relevant ses doigts aux niveau de son visage, il contempla le doux duvet s’émietant sous un souffle prononcé.

" Tss tss, besoin d’une boniche ici.."

Il reprit son chemin, déboîtant au coin d’une étagère sur le rayon de sorcellerie. Sa baguette en main, une légère incandescante émana de celle-ci après un faible Lumos prononcé dans un murmure.
La bout de l’arme vengeresse se promena le long des couvertures… Histoire de la Magie Noire, … Malroth le Grand,…Comment devenir à ses heures un sorciers noirs,… Rituel et Enchantements pour débutants…Rien d’intéressant pour sa conviction personnelle!
Fallait-il qu’il aille dans la section archives? Pas de problème, il escomptait bien ressortir d'ici les mains pleines! Il se dérigea au fond de la pièce, aussi silencieux qu’un félin, quand derrière lui se fit entendre le grincement lugubre des gonds de la porte qu'il venait de passer tantôt.
Son regard froid et ses yeux vifs se retournèrent aussitôt vers la source de nuisance.

" Nox "

Alors qu"une silhouette se faufila furtivement dans la pièce, il se plaqua contre une rangée de livres poussiéreux, ses yeux reluisants fixés sur cette gêne indésirable, une baguette lévée dans l'ombre.
Revenir en haut Aller en bas
Rachell Hope
1ère année
avatar

Nombre de messages : 140
Age : 30
Date d'inscription : 26/06/2008

MessageSujet: Re: Dans l'ombre de la clarté [La chouette]   Sam 26 Juil - 21:16

La soirée était plus qu'avancée déjà, le couvre-feu de Poudlard avait déjà sonné son heure fatidique ne laissant guère d'option aux écoliers que de rester bien sagement en salle commune ou dans leur dortoir. C'est là qu'était Rachell en ce moment précis, bien qu'elle aie beaucoup de mal à tenir en place pour tout vous avouer. Le dortoir aux couleurs douce tonalité de bleu était des plus agréable ce n'était pas le soucis mais la jeune fille sentait un besoin irrémédiable de prendre l'air, de se dégourdir les jambes. Les bavardages de ses camarades serdaigle ne l'intéressait pas.
Parler du dernier match de quidditch ou des derniers potins sur tel ou tel petit couple était loin d'être ce que préférait la jeune fille, c'était tellement commun, d'un ennuis presque mortel d'ailleurs.

Trop inintéressant, trop peu constructif! Mais avait t'elle le choix au vue du couvre-feu que de rester là à subir. Il n'était pas dans les habitudes de Rachell d'enfreindre le réglement de l'école mais une fois n'est pas coutume. Elle se décida à passer un jean's et un petit haut, elle n'allait pas se ballader en pyjamma dans l'école tout de même. Une fois habillée, Rachell descendit les marches menant en salle commune, ne prêtant attention à personne, d'ailleurs personne ne semblait lui prêter attention non plus! Elle n'eu aucun mal à sortir de sa salle commune.
Déambulant dans les couloirs, la jeune fille se demandait bien où elle allait se rendre...Sortir, impossible les portes devaient être fermées depuis bien longtemps...et trainer dans les couloirs étaient le moyen le plus sûr de se faire prendre en flagrant délit.

Tout semblait pourtant calme à cet étage mais très vite des bruits de pas se firent entendre, Rachell ne paniqua pas mais elle s'empressa de descendre jusqu'au deuxième étage. Les bruits de pas semblait la suivre, était-ce le concierge ou alors des préfets faisant leur ronde? La jeune fille passa devant la porte de la bibliothèque, pas vraiment très gaie comme endroit pour se changer les idées mais cet endroit de fortune lui ferait une retraite momentanée pour échapper à son "poursuivant" ou elle n'était pas vraiment certaine qu'on la suive mais tans pis! Rachell poussa la porte, et entra dans la pièce. Il faisait incroyablement sombre, mais allumer la lumière ne serait pas très judicieux. Elle se plaqua au mur, tentant d'en saisir les accords pour ne pas trébucher ou se prendre une étagère quand tout à coup sa main sentit quelque chose qui n'avait rien a faire là! Quelque chose ou quelqu'un, Rachell fit un pas en arrière plaquant sa main sur sa bouche pour étouffer le petit cris de stupeur qui s'en suivit. Elle venait d'avoir la frayeur de sa vie...il y avait quelqu'un là avec elle dans le noir et le fait de ne pas pouvoir apercevoir quoique ce soit était bien loin de la rassurer, elle fit quelques pas en arrière encore, alors qu'au dhors des bruits de pas venaient de se stopper devant la porte de la bibliothèque.
Ce n'était surement à présent qu'une question de temps avant qu'elle ne se fasse pincer ici alors qu'elle devrait être ailleurs!

Les prêfets, le concierge avaient-t'ils entendu le petit cris étouffé de la jeune fille? C'était vraiment bien sa vaine de se faire prendre comme celà d'emblée et puis qui était là, avait t'elle rêvé? Y avait t'il vraiment quelqu'un avec elle ou alors c'était t'elle fait peur toute seule comme une idiote...Les battements de son coeur d'habitude imperceptibles semblaient à présent raisonner dans toute la pièce, une atmosphère moite et pesante semblait alourdir l'air ambiant. Soirée pas banale, soirée ratée! Que dire du lendemain, une fois qu'elle serait collée pour sa petit incartade? Soudain la porte grinca une nouvelle fois sur ses gonds, ca y est d'en était fini elle allait se faire gronder à coup sûr si elle ne trouvait pas le moyen de se cacher ou de s'échapper à toute vitesse...C'est alors que...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Dans l'ombre de la clarté [La chouette]   Dim 27 Juil - 11:54

Tapis dans la pénombre, Kraven surveilla du coin du regard cette chose s'approcher de lui, du moins il entendit d'une oreille fine les pas se rapprocher de plus en plus. Retenant sa respiration, contractant ses muscles dans l'espoir de passer inaperçu, il ferma les yeux essayant de dissipé son aura.
Mais non, quelle andouille! Cette étrange créature ridicule et fluette venait d'effleuré son bras, le bousculant jusque dans ses retranchements les plus profonds. Il avait donc fait quelques pas de travers afin de s'écarter inextrémiste mais en vain. Un petit cri s'exclafa dans le noir.

C'est avec une grande joie qu’au fond de lui il imagina, d'après le son léger émis, les traits de peur et d'effroi dénaturer le visage de l'inconnue.
Une fille d'après le ton aigue ou peut-être un petit pouffy en quête d'un courage amèrement désiré, un pouffy chouette!! Encore un dont Sutherlan ferait son souffifre! Mais comment faire la différence? Tout c'était passé très vite.
Kraven la regarda s'éloigner de quelques pas en arrière alors que le bruit à présent si familier des gonds de porte retentissait pour la troisième fois!

" Elle va me faire repérer cette andouille!"

Aussitot une main sortit de la pénombre, toutes griffes dehors, pour agripper le bras de la demoiselle, afin de l'attirer avec elle dans la noirceur absolue de la bibliothèque. Cette idée le répugnait et ce fut avec un pincement au coeur qu'il sentit un doux parfum lui chatouiller les narines lorsqu'elle fut contre lui. Une fille! Il le compris tout de suite et ce fut encore plus écoeurant dans son esprit, un gout amère dans le fond de sa gorge comme une envie de déglutir.
Son frère aurait vu cette pitoyable scène, il s’en serait tordu de rire. Il ne fallait surtout pas que cette histoire ne sorte de cette salle! Un sortilège de désillusion semblait être une bonne idée mais pour autant qu’il ne s’en souvienne, Sutherland ne l’avait encore appris.

De la lumière éclaira progressivement l’entrée de la pièce au fur et à mesure que la porte s’entrouvrait avec en son centre une immense ombre à la forme humaine.
La main droite de l’apprenti mangemort pris le risque de venir se poser fermement sur la bouche de sa victime sans prendre de précaution sur la délicatesse du geste, plantant ses ongles dans les joues rondes de sa victime. Ne réflléchissant plus au fait d’avoir entre ses pattes une pouffy, une gryff ou encore une serpette, juste à la possibilité proche de se faire une fois de plus expulser de l’école, ses sens divaguaient.
Non pas encore! Surtout par la faute d’une imprudente à la cervelle percée incapable de dissimuler son passage aux yeux des responsables de Poudlard.


L’impatience, le désespoir, l’envie et un certain feeling de danger vinrent lui caresser l’échine, sensation absolument délicieuse à un instant dramatique alors qu’il resserrait son emprise sur la fille. Il pointa premièrement sa baguette en direction de la clarté puis se ravisa rapidement sur lui-même pour effectuer l’un des tour de pass pass qu’il avait récemment appris. L’un des seuls d’ailleurs dont il se souvenait parfaitement puisque tout frais encore dans sa mémoire!

Sortilège de capitonnage!
Revenir en haut Aller en bas
Rachell Hope
1ère année
avatar

Nombre de messages : 140
Age : 30
Date d'inscription : 26/06/2008

MessageSujet: Re: Dans l'ombre de la clarté [La chouette]   Dim 27 Juil - 19:43

Alors que la porte commencait tout doucement à s'entrouvrir et que Rachell reculait tentant de se faire la plus petite possible, un main lui agrippa le bras sans plus de ménagement. Un frisson de terreur s'empara à nouveau d'elle mais cette fois-ci au vue de l'arrivée impromptue d'une personne, elle ne cria pas bien qu'elle aurait voulu hurler de toute ses forces afin que cette personne dans l'ombre la lache. Rachell se retrouva acollée à un parfaite inconnu, ce qui fut largement pour lui déplaire.
Déjà qu'elle avait du mal à fréquenter les jeunes de Poudlard, se retrouver dans pareil situation sans même savoir à qui elle avait à faire était vraiment très préjudiciable pour elle.

Elle aurait bien aimé lui intimer de la lacher tout de suite mais si elle le faisait, ils se feraient prendre sur le fait tout les deux. Quel fait en plus, la position adoptée à présent pourrait prêter à grande confusion pour une personne extérieure. Alors elle se tut, restant immobile pendant quelques secondes mais elle essaya tout de même d'échapper à l'étreinte de cette personne quand un légère lueur se fit apercevoir au niveau de la porte. Mais très vite Rachell ne sentit cette étreinte que se resserrer encore sur elle. Bon ca suffit maintenant! Elle voulait qu'on la lache et ce même si elle devait se faire prendre en flagrant délit!

Les proximités n'étaient pas son truc, cette position était incomfortable au plus haut point! Mais voilà qu'elle sentait à présent une main se plaquer contre sa bouche, alors qu'elle venait de décider à lui dire...et pas vraiment délicatement en plus! En ce moment, la jeune fille avait une envie folle de giffler l'espèce de malautrus qui osait se conduire de la sorte avec elle, mais alors une de ses envies furieuse, vous ne pouvez même pas vous l'imaginer. Etait-t'elle au prise avec une personne qui pouvait se révèler dangereuse? Rachell n'en savait rien mais c'était une probabilitée.

Inutile et insignifiante, voilà comment se sentait Rachell en ce moment, et le pire c'est que l'emprise sur elle se ressera encore. Hum cette personne allait regretter ses actes, car la situation lui échappait et c'était une sensation vraiment désagréable. Elle vit alors dans la pénombre à laquelle ses yeux commencaient à s'accoutumer que cette personne sortait sa baguette et la pointait vers la porte. Crétin! C'était la dernière chose à faire, s'en prendre à la personne qui entrait dans la bibliothèque en ce moment. Mais il ou elle se ravisa, enfin il semblait soudain à la jeune fille que c'était plutot un il qu'un elle! Un sort fut lancé, lequel Rachell ne le sut pas exactement mais la personne qui venait d'entrer et qui portait l'insigne des préfets venaient de leur passer à coté sans même les voir!!! Etrange mais c'était en quelque sorte une chance pour eux...

Le préfet repartit aussi vite qu'il était venu en refrmant la porte derrière lui. Le sort pris fin et Rachell se dégagea de l'étreinte de la personne qui se trouvait encore avec elle.

-<< Ne me refais jamais ce coup-là qui que tu sois!>> lanca-t'elle à cet inconnu dans le noir, alors qu'elle ne savait même pas si elle courrait encore un danger ou non mais c'était plus fort qu'elle, il fallait qu'elle lui dise sa facon de penser.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Dans l'ombre de la clarté [La chouette]   Lun 28 Juil - 22:39



L
e sort avait produit l’effet escompté. Le préfet, du moins une personne d’assez grande taille revêtue de la tunique mythique, entra et posa son regard sur toute la pièce, dirigeant un frêle et lumineux rayon de sa baguette dans chaque coin de la salle.

Kraven se redressa droit comme un piquet alors que le jet de lumière vint se diriger vers leur position, silencieux comme une statue de marbre bien que sa proie commençait à lui poser un sérieux problème avec toutes ses gesticulations incessantes. Allait-il l’assommer pour revenir à une paix plus souhaitable? L’idée lui traversa l’esprit un instant mais il aurait fallut qu’il lui assoner un bon geste ce qui pouvait trahir leur position…

Puis le flux aveuglant se rabattit sur la porte, replongeant la pièce dans une obscurité totale. Soulagement de faible durée alors qu’il reprenait conscience de l’odeur, d’une pestilence insupportable qui émanait d’une supposée crinière ressentie contre lui, alors qu’il la plaquait contre son corps, le menton dans un soyeux duvet lui chatouillant son jeune bouc.
Heureusement pour elle, ceci ne fut que de courte durée puisqu’une fois la porte fermée, lui libérant son étreinte, elle se rua quelques pas plus loin lui pestiférant quelques propos peu commode pour une dame de son âge.

« Je te trouve bien présomptueuse pour une gamine qui ne sait même pas dissimuler son passage. De toute évidence tu n’es pas douée dans l’art du camouflage, tu n’es certainement pas une Serpentarde ».

Quel dégoût!! Déjà qu’il ne s’agissait pas d’une représentante de sa maison, il devait en plus assumer le fait d’avoir sauver la peau d’une sang de bourbe. Enfin, pour ce qui le concernait, seul les verts et argents étaient dignes d’être appelés sang pur. Une petite mimique, un petit pincement, son nez se retroussa alors que sa lèvre supérieure se redressa en un geste de moue. Tout son corps frissona d'un tel désarroi, un courant électrique lui traversant tous les membres. Il se frotta avec énergie et vigueur le menton, manquerait plus qu'il ai attrapé des poux!

Il murmura de nouveau un sort et le bout de sa baguette se mit à briller progressivement tel un vers luisant dans la nuit, éclairant les dalles fêlées de la salle. Oh que non, il n’allait certainement pas la regarder en face!
Kraven s’approcha doucement d’elle, la baguette baissée pour arriver au final devant une paire de souliers. Il remonta son regard passablement ainsi que sa main et commença à enfoncer à intermittente répétitive sa baguette dans le ventre de la jeune écervelée.

« Comment oses tu t’aventurer ici! Ce n’est pas un endroit pour une pouffy ou que sais-je d’autre! Retourne te coucher avec ton bisounours! »


Pour sa dernière répartie, il poussa le culot jusqu'à aller lui frapper le bras de son arme, déferlant dans toute la bibliothèque un court instant une vague de lumière.
Revenir en haut Aller en bas
Rachell Hope
1ère année
avatar

Nombre de messages : 140
Age : 30
Date d'inscription : 26/06/2008

MessageSujet: Re: Dans l'ombre de la clarté [La chouette]   Lun 4 Aoû - 13:14

Point de vue captation, les deux jeunes gens étaient à présent hors de danger, ils ne se feraient pas prendre en position délicate, car le rapprochement soudain imprimé par l'autre élève aurait fort bien pu être mal interprété par la personne extérieure et ce à une heure où ceux-ci devraient être sagement dans leur maison respective.
Mais tout danger ne semblait pas écarté pour autant, ce garcon fit briller sa baguette, révelant pour la premier fois son visage.
Ses paroles ne furent guère plus engageante, alors qu'elle lui reprochait la soudaine promiscuitée dont il l'avait en quelque sorte forcée, car elle ne lui avait rien demandé et surtout elle n'en avait qu'été très incommodée, lui se mit à la "gronder" comme si elle était une petite fille de trois ans comme si elle était une gamine un peu idiote.
Pas une serpentarde et voilà, toujours cette même rengaine que Rachelle avait ressentis dès son arrivée à Poudlard, les maisons semblaient être une chose importante pour tous ici.

-<< Et alors en quoi celà te regarde-t'il, je ne t'ai absolument rien demandé, tu pouvais très bien te dissimuler seul et me laisser me faire prendre, et pour les allusions de maison laisse moi en dehors de vos jugements.>>

Pour Rachell Hope toutes ses histoires de maison attribuées a votre sois disant valeur ou à vos points communs avec elle était complétement obsolète et ridicule. Ce n'était pas la maison dans laquelle vous étiez qui faisait ce vous ce que vous êtes. Le garcon s'approcha alors d'elle visage à demi baissé comme si rien n'avait plus d'intérêt pour lui que les chaussure de Rachell Hope mais chose plus désagréable il pointa sa baguette sur son petit ventre lisse l'enfoncant par intermittance régulière dans la chair tendre de celui-ci.
Non mais pour qui se prenait-t'il celui-ci, elle n'aimait pas du tout sa facon de faire. Rachell recula encore de quelque pas, elle repoussa de sa main quelques fois la baguette pour lui signifier qu'il l'incommodait fortement. Le moins que l'on puisse concéder ce que le garcon semblait enclin à la provoquer ouvertement. Il alla même jusqu'a la frapper avec sa baguette sur son bras ce qui la fit reculer encore de quelque pas portant sa main à celui-ci.

-<< Pouffi ou pas pouffi en quoi ca change quelque chose? Et pour le bisounours dis moi t'as l'air bien au courrant sur ca, t'es sur que t'en cache pas un sous ton oreiller des fois?>>

La répartie et la provocation n'était pas le meilleur des choix très certainement, ce garcon dvait être plus agée qu'elle et très certainement beaucoup plus doué que Rachell en magie mais elle ne pouvait pas supporter les propos ainsi que les préjugés dont il l'affublait sans même la connaitre. De plus ce qu'il venait de faire laissait monter en Rachell un bouillonement incroyable, elle était en train de s'énerver, elle d'habitude toujours si paisible et si calme commencait à perdre son sang froid. Elle avait réprimé une forte envi de le giffler.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Dans l'ombre de la clarté [La chouette]   Jeu 7 Aoû - 20:36




« C’est bien vrai mais je ne supporte pas de passer à coté d’une bonne action. ARRRRRGGGGG. »

Fit-il d’un air dégoûté sortant sa langue visqueuse dans un hochement de tête désaprobateur, presque en lui postillonneur à la figure. Puis alors que tout était redevenu calme et posé, il se mit soudainement à s’agiter dans tous les sens, levant les bras au ciel comme un patient de ces maisons tenues par de gentils hommes en blouse blanche.
Mince, comment avait-elle deviné que son Lolifrog restait toute la journée sous son duvet? Elle devait avoir des talents cachés, certainement! C’est alors que Kraven la dévisagea, elle venait de toucher un point sensible la diablesse.
Voulant se venger d'un tel affront il lui retourna le compliment en utilisant une fois de plus le petit bout de bois décharné.

" Tien prend çà pas belle!"

D'un mouvement vif il fit voler une ribambelle de livres sur la pauvre jeune fille. Tampis pour le bruit occasionné, il savait parfaitement se débrouiller dans l'art du camouflage alors qu'elle visiblement non. De plus si jamais elle venait à cracher le morceau sur sa présence, il lui ferait amèrement regretter par la suite. Elle ne devait pas être assez idiote pour le comprendre...
Il tourna la tête, préférant laisser de coté ce petit aparté, pour viser le but réel de sa visite, les archives.

« Non , c’est juste que je suis trop gentil parfois. Croyant que tu étais une serpentarde, je t’ai sauvé la vie à tord. Mais ne compte pas sur moi la prochaine fois gamine. T’es sûre que t’es parents t’ont pas abandonné à la naissance? Sur ce, adieu. »

Pour Kraven la soirée pouvait être qualifiée de fiasco totale. Il avait contre son grès permis à une….une…une horreur de s’en sortir sans le moindre mal face à une correction qu’elle méritait de toute évidence pour avoir outre passé le couvre-feu. Un mauvais caractère, une sang de bourbe sans doute mais quelle aura! Le Choixpeau devait avoir longuement hésité avant de la répartir.
Sa baguette toujours baissée, il se dirigea vers la section littéraire souhaitée et s’arreta face au grillage de la cage. Il leva son regard, enfonça la pointe de son arme et prononça quelques mots, ce qui eut pour effet d’exploser le petit cadenas rouillé représentant la dernière protection entre lui et l’objet de ses désirs.
Dans un soucis de pratique il alluma une lanterne située sur le mur pour garder libre champ à sa baguette lui permettant de faire voler des étagères les livres et grimoires inintéressants quand une voix se fit de nouveau entendre.

Revenir en haut Aller en bas
Rachell Hope
1ère année
avatar

Nombre de messages : 140
Age : 30
Date d'inscription : 26/06/2008

MessageSujet: Re: Dans l'ombre de la clarté [La chouette]   Lun 18 Aoû - 10:47

Excécrable, à n'en pas daigner, le caractère de ce garcon était pire que tout. Pour la première fois depuis son arrivée Rachell prenait conscience de l'ampleur de la vérité sur les élèves de la maison de serpentard, bêtes et méchants! Langue fourchue de vipère, mauvais caractère et mauvaise fois. Finalement le choixpeau devait très bien savoir ce qu'il faisait en placant certains d'entre eux dans cette maison si reprouvée par les trois autres. Pourtant Rachell aimait à croire que tous le monde n'était pas pareil, que les personnes n'étaient pas définies par leur appartenance quelconque à une maison, elle trouvait celà ridicule pourtant elle devrait surement se rendre à l'évidence, surtout pour ce garcon là.

Alors qu'elle en était rendue à ces pensée là, le jeune garcon lui envoya des dizaines de livres valser à la figure, Rachell eu tout juste le temps de sortir sa baguette avant de les faires se stopper en plein vol à quelques centimètres de son visage. Quelle hargne, quelle rancoeur devait habité les tréfonds de l'âme de ce garcon pour agir avec autant d'impulsivité et de violence envers une personne qu'il ne cherchait même pas à connaitre, juste la surface de la couleur d'une maison. C'était peut-être pour cette raison-là que Rachell était encore présente dans la même pièce que lui. Intriguée, c'est ce qu'elle était! Il la laissa sur place pour tenter de trouver quelques choses parmis des volumes mais de quelle facon aussi! Prudente baguette en main, elle s'avanca vers lui.

-<< Un coup de main peut-être, tu n'as pas l'air très doué avec les livres mais ca doit être du à ton appartenance à serpentard aussi, on dit bêtes et méchants!>>

Elle prenait sans doute quelques risques à le vanner comme celà mais Rachell s'en fichait un peu. Il n'y avait pas été de main morte avec elle, alors elle ne chercherait pas à le ménager non plus. De plus il faisait un vacarme monstre, et il m'était carrément le bordel dans la bibliothèque pas très intelligent celà pouvait attirer l'attention sur leur présence ici!
A croire que le dicton se confirmait plus que de raison!

-<< Je sais pas si tu te rend compte du tintamarre que tu fais mais c'est pas l'idéal même en te camouflant ca ne servira peut-être pas cette fois-ci!>>

Si d'aventure les préfets revenaient dans le coin, même camoufflé il risquait de subir un sort de révélation, avec tout ces livres éparpillés, la personne se rendrait vite compte que quelque chose ne tourne pas rond.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Dans l'ombre de la clarté [La chouette]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Dans l'ombre de la clarté [La chouette]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Cinéma : La valse dans l'ombre.
» Dans l'ombre des alcôves [Rôles Privés]
» Dans l'antre de la Dame d'Esgaroth
» ? dans l'ombre { season finale : groupe 4
» Axiomes et fuseau dans l'ombre totalement différents d'en dehors

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Salveo Maléficia :: ++Poudlard++ :: ==Le chateau== :: 2ème Etage :: Bibliothèque-
Sauter vers: