Le monde magique sombre peu à peu dans le chaos
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Cours N°1 : L'Immobilisation

Aller en bas 
AuteurMessage
Alexander Clemence

avatar

Masculin
Nombre de messages : 1396
Age : 27
Maison ou métier : Prof de DCFM // Directeur de Serpentard // Ministre de la Coop. Inter. Magique
Mood : Indifférent - Froid
Argent : Parait que j\'ai 510 Gallions
Date d'inscription : 12/12/2007

MessageSujet: Cours N°1 : L'Immobilisation   Dim 20 Juil - 19:12

Préambule (Hors-Jeu):

Mesdames, Mesdemoiselles, et Messieurs,

Je crois qu'un préambule est nécessaire à l'entame de ce premier cours de DCFM. Comme indiqué dans le topic "Structure Générale d'un Cours", je vous épargne l'éternelle et quelque peu ennuyeuse séance théorique, puisque je vous l'aurai développé et posté par moi-même dans le premier message (voir ci-dessous). Elle ne servira donc plus qu'aux devoirs. Par conséquent, désormais, nous commencerons directement notre RP, sur la séance pratique. Vous aurez donc beaucoup plus le loisir de vous entraîner et de vous lancer des sortilèges. Néanmoins, si jamais vous avez des questions sur le cours théorique, n'hésitez pas à poser des questions, je suis ouvert à tout. ;) Voilà voilà =) ... Capische? ^^

Parfait, nous allons donc pouvoir commencer... A tout de suite mes élèves chéris... niark niark
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexander Clemence

avatar

Masculin
Nombre de messages : 1396
Age : 27
Maison ou métier : Prof de DCFM // Directeur de Serpentard // Ministre de la Coop. Inter. Magique
Mood : Indifférent - Froid
Argent : Parait que j\'ai 510 Gallions
Date d'inscription : 12/12/2007

MessageSujet: Re: Cours N°1 : L'Immobilisation   Dim 20 Juil - 19:12

Panneaux hermétiquement plaqués contre les fenêtres, des flambeaux pour la plupart éteints, bancalement accrochés à chaque mur de la salle, un lustre se balançant dangeureusement au plafond, quelques tables et chaises disposées d'une manière ordonnée et stricte, de telle sorte qu'ils soient tous tournés vers le vaste tableau noir et poussiéreux, une décoration sobre mais pour le moins décalée, du moins d'après ce que l'on pouvait distinguer dans cette obscurité (quelques grandes affiches représentant des personnes en souffrance, victimes de morsures ou de sortilèges assez consécutifs), cette pièce du troisième étage avait tout pour paraître hostile. Pour preuve, aucun élève dissident, ni aucune créature, pas même l'esprit frappeur Peeves, n'eut l'idée de s'y aventurer, au cours de cette précédente nuit. C'était à penser si les ténèbres n'avaient pas réussi finalement, en dépit de toutes les protections installées autour de l'académie, à s'emparer de ce lieu isolé de Poudlard. Pourtant, et bien que cela pût paraître étrange, une respiration rauque, lente, et procurant une atmosphère encore plus macabre dans la salle, se faisait entendre, plus particuièrement dans le recoin faisant face à la porte. Les paupières hermétiquement closes, le teint toujours aussi blême, le visage inspirant une certaine hystérie, une colère contenue mais qui ne semblait pas pouvoir s'échapper, le professeur Clemence dormait. Suite à la journée harrassante qu'il venait de connaître, à arranger sa salle selon ses goûts et ses exigences, à la veille d'une nouvelle année, ne s'annonçant pas très réjouissante pour diverses raisons, Alexander s'était activé à organiser ses préparatifs, afin de démarrer son premier cours sur les chapeaux de roues. Des parchemins remplis, et sur lesquels l'on pouvait lire l'apparent cours théorique :


Citation :
Introduction

Dans le but d'une défense magique, solide et fiable, il est nécessaire pour un sorcier de savoir maîtriser une grande variété de techniques et de s'approprier des stratégies ingénieuses, afin de garder toute chance de se préserver en vie, ou tout du moins de se dépêtrer d'une situation embarrassante. La méthode la plus courante, car aisément maniable, et par conséquent accessible à une large partie de la population, est celle de l'Immobilisation. Comment se manifeste-t-elle et dans quelle mesure peut-on l'utiliser? Tel est le problème que nous tenterons de résoudre au terme de ce premier cours.

I) Principe et Vision Stratégique

A quoi sert donc un tel sortilège? L'immobilisation, comme indiqué dans l'Introduction est l'une des formes les plus basiques de la défense magique, car elle représente l'une des réactions les plus naturelles et instinctives d'un sorcier, en situation de danger. Outre la volonté d'atteindre directement son adversaire, la victime a tendance à vouloir fuir le conflit, se constituer une nouvelle protection, ou encore reprendre une posture apte à la riposte; en quelque sorte, prendre une longueur d'avance sur son agresseur. Or, l'une des méthodes les plus performantes mais en même temps les plus simples afin de parvenir à ces différents objectifs et ce, en toute sécurité, est de rendre l'assaillant incapable de toute action. Le principe d'un tel sortilège est donc d'ordre strictement défensif puisqu'il n'est utilisé que dans un but préventif: s'assurer une indemnité, tout en ne cherchant pas à blesser directement son ennemi. Enfin, bien que très rudimentaire de par sa facile maniabilité, l'Immobilisation correspond à 3 formules magiques différentes: sa diversité lui confère donc un certain aspect imprévisible qui lui fait gagner en fiabilité.


II) Aspect pratique

L'Immobilisation peut souvent être confondu avec la Stupéfixion, car tous deux présentent des effets similaires. Néanmoins, il ne faut pas oublier que l'un possède une valeur défensive tandis que l'autre esst offensive. Etudions donc désormais les 3 types d'Immobiisation.

Le premier, appelé Maléfice du Saucisson, et dont la formule correspondante est "Petrificus Totalus" rend tous les muscles du corps inertes et rigides, incapables de la moindre contraction. Selon la force et la conviction du sorcier, ou la qualité du sortilège lancé, il arrive néanmoins que des organes externes, tels que la bouche ou les yeux, restent mobiles. Plus efficace sur une faible distance (de l'ordre de cinq mètres) et sur une seule personne, le Maléfice du Saucisson cocnentre la puissance du sorcier dans un rayon fin et ne se propageant que dans une seule direction. Lorsqu'il atteint un sorcier, l'effet en est ainsi plus marqué, et les possibilités pour la victime de pouvoir réagir face à cette forme de défense, est pratiquement nulle.

Le deuxième, dont la formule magique est Immobilis, est le sortilège par définition de l'Immobilisation, d'où son nom. Plus convenable employé à une grande distance et lorsque l'adversaire n'est pas UN adversaire mais plusieurs, "Immobilis" peut être représenté comme une sorte de grande bulle invisible croissant à très grande vitesse. Englobant ainsi beaucoup plus l'espace qui entoure le sorcier qui le lance, et permettant d'immobiliser tout son environnement, et non un point précis, la force du sorcier en est divisée et l'effet du sortilège devient donc moins conséquent et moins durable. Souvent, les muscles externes peuvent encore être mouvants, mais pas suffisamennt pour permettre à la victime de riposter sur le moment.

Troisième type d'Immobilisation, enfin, le sortilège de Ligotage, correspondant à la formule Magique "Incarcerem". Au contraire des deux précédents, "Incarcerem" se manifeste d'une manière matérielle, par l'apparition inopportune d'épaisses cordes s'enroulant autour de la victime, et l'étreignant progressivement, jusqu'à l'étouffement. Les sorciers qui administrent la section "Brevets - Inventions - Sortilèges" ne le rangent ni das les sortilèges de défense, ni d'attaque, car il peut être utilisé dans deux cas. Toutefois, de nature assez puissante, il nécessite un minimum de force et de détermination afin de pouvoir l'exécuter.


Conclusion

L'Immobilisation correspond aux exigences définissant les formes de magie défensives, les plus fiables. Assurant une auto-indeminité par la prévention, la prévision, et la riposte d'une attaque adverse, elle vise avant tout à procurer au sorcier une sécurité fiable et diverse, de par sa multiplicité, autant au niveau des effets que des formules magiques en elle-même, sans pour autant porter atteinte à la santé physique ou psychique de l'adversaire.
(Ainsi, Alex avait trouvé le moyen d'insérer dans son cours, le très contraignant discours théorique, imposé par le Ministère, sans pour autant que son cours ne soit concentré que sur cela) bref... des parchemins, disais-je, déposés sur chaque table scolaire, une allée centrale, peinte en rouge et limitée à ses extrémités par d'épais coussins blancs, le professeur Clemence avait finalement réussi à parfaitement mettre en place le décor de son premier cours. Assez satisfait mais exaspé de tout le travail qu'il avait dû fournir pour parvenir à un tel bon résultat, le jeune homme avait décidé de passer la nuit hors de son bureau. Après tout, quel mal y avait-il à loger dans une classe aussi confortable que celle qu'il venait de créer? Et puis, au moins, était-il assuré de ne pas être en retard à son propre cours, contrairement, sûrement à nombreux de ses élèves.

Huit heures, la sonnerie se déclencha. Des yeux gris, étincelants, semblaient soudain avoir été tirés de leur sommeil. Redressant son dos, afin de l'appuyer contre l'imposant dossier du fauteuil sur lequel il était assis, et passant machinalement une main dans ses cheveux pour les remettre en bonne et due forme, Alexander savait que l'heure de revenir aux affaires, était revenue. Que cette tâche lui fût désagréable ou pas, de toute façon, c'était en quelque sorte son gagne-pain, autant donc qu'il s'habitue à ce boulot, aussi contraignant soit-il. Après tout, en y repensant, martyriser de pauvres petits élèves insouciants, représentait quelque chose de plaisant, donc autant qu'il en profite. Une, deux minutes passèrent. Observant la porte d'un air hagard, Alexander commençait à s'impatienter. Humph décidément, les petits morvoeux de nos jours... de plus en plus indisciplinés. Bienheureuse serait l'époque où enfin, l'on accorderait des sanctions sévères, à la mesure de l'irrespect, témoigné par de tels élèves ingrats. Tsss.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lily Luna Potter
1ère année
avatar

Féminin
Nombre de messages : 120
Age : 24
Maison ou métier : Gryffondor
Mood : super :)
Date d'inscription : 26/06/2008

MessageSujet: Re: Cours N°1 : L'Immobilisation   Jeu 24 Juil - 15:36

Lily c'était coucher tôt et avait lu au moin la moitier du livre de defense contre les forces du mal, elle se donner beaucoup de mal pour etre a la hauteur de son pére, surtout ques c'était la matiére qu'elle aimer le plus, elle se lever vers 6 heure 30, elle prit sa douche s'habilla et coiffa sa chevelure blonde, et decsndit dans la grande salle pour prendre son petit dejeuner, 15 minutes plus tard elle repartit dans les dortoirs pour chercher ses livres de cours et prit le chemin du 3 éme étage.

Elle monta un des escaliers têtu comme une mule et arriva dans le couloir du 3 éme étages c'était vide la sonnerie retentit alors, elle arriva devant la porte frappa et attendit avant d'ouvrir la porte, que le professeur l'invite.Apres l'invitation du professeur elle ouvrit la porte son attention fut attiré par la decoration de la salle, elle était a la fois etrange et ..etrange , elle souria au professeur, et lui dit:

"Bonjour professeur."

Elle s'assayait sur à une table coller aux mur au deuxiéme rang, elle vit un parchemin sur la table elle le prit et le lut en silence, apres cela elle attendit que les autres éleves arrivent elle esperait au moin ne pas etre la seule.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maxime John
5ème année
avatar

Masculin
Nombre de messages : 23
Age : 26
Maison ou métier : 5eme année Poufsouffle
Mood : Heureux!
Argent : 15 gallions en Poche
Date d'inscription : 08/07/2008

MessageSujet: Re: Cours N°1 : L'Immobilisation   Sam 26 Juil - 17:19

Maxime s'était levé de bonne heure ce matin là, comme tous les autres d'ailleurs... Il avait reveillé ses amis de 6eme année de Poufsouffle, comme à l'habitude, et ensembles étaient descendus manger.
Le premier cours de sa 2eme journée en 5eme année à Poudlard était Défense contre les Forces du Mal, Professeur Alexander Clemence. Encore un nouveau! Enfin bon, pour l'instant, il n'avait pas été déçu par ses autres nouveaux Prof : Will Crow était marrant, et Harry Potter était tout simplement remarqualbe : il avait réussi à maitrise le sortilège d'Aguamenti dès son premier cours grâce à ses explications! ( héhé ).
Il avala son petit déjeuner ( copieux!), puis salua ses amis, en leur donnant rendez vous à la pause, et pris la direction du 3em étage.
La sonnerie retentit.
Il grimpa les marches deux à deux pour ne pas être en retard, rencontrant quelques fantômes et discutant avec des tableaux, et arriva devanat la porte de sa classe de DCFM, qui se situait juste à la sortie des escaliers. Il frappa à la porte, puis rentra dans la classe: il n'y avait qu'une personne présente, malgré le fait que ça avait sonné depuis quelques minutes : Lily, la fille Potter. Maxime ne comprenait pas trop le fonctionnement des Prof cette année, faire un cours avec les élèves de différentes années... Peut être une initiative du Ministère!
Il salua son Professeur au regard mauvais, puis alla s'asseoir à une table dans le fond. Il prit le parchemin posé sur son mobilier, et commença à lire ce qu'il racontait sur l'Immobilisation...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Cours N°1 : L'Immobilisation   Sam 26 Juil - 17:28

7 heures et 50 min, le jeune écossais allait encore être en retard. Décidemment cela devenait une habitude chez lui qui ne semblait que prendre de plus en plus d’ampleur au fil des mois. Surtout lorsqu’il s’agissait d’aller en cours bien évidemment.

Ha pour çà, il était le champion des mots de retard… Une collection complète de bouts de papier de toutes les couleurs, mais sa préférée étant le jaune des cours de transformation auxquels il n’avait jamais rien compris… Certes c’était par la pratique qu’il pourrait acquérir ne serai-ce qu’une fine partie de savoir mais le fait d’étudier, de lire de longues et interminables pages gribouillées d’une multitudes de hiéroglyphes ne l’enchantait pas vraiment.

Regardant sa montre avec hâte d’un geste vif du regard, le garçon opta pour un raccourci, situé près d’une statue de granit pour enfin débouler sur l’entrée des escaliers mouvants. Tiens! Encore une énigme de Poudlard qu’il avait du mal à cerner! Pourquoi avoir enchanté ce lieu de passage?Pour
ennuyer les élèves pardi! A coup sur!
Il manqua même de peu de tomber alors qu’il grimpait les marches quatre à quatre se prenant les pied dans une robe qu’il n’avait pas complètement enfilée. Les bras ballants tenant une pile de livres de cours…de ces satanés cours.

Le premier de la journée était celui de Sieur Clemence, qu’il avait déjà croisé l’année dernière dans la même discipline, enseignement auquel les principes de Saoul ne faisaient pas exception. Cependant il avait lu la vieille une bonne partie du livre. 80%…, 70%…peut-être 60% du cour théorique… Bon d’accord, pas grand-chose en fait mais juste assez afin de pouvoir répondre à quelques questions pièges de la part du professeur.
Essoufflé par un tel exploit physique, il arriva au troisième étage en un temps record. Il ne lui restait plus qu’à retrouver la porte de la salle dans les dernières secondes qui lui restaient. Il se remit à courir de plus belle, s’engageant dans le couloir sinueux qui comptait parmi ces occupant les fameux serdaigles. Pfuu, des érudits pour lesquels Saoul n‘avait pas une grande admiration. Comment pouvait-on apprécié autant lire de telles âneries? C’était vraiment perdre son temps et sa jeunesse en balivernes.
Il déboula finalement devant une porte massive. Son sang ne fit qu‘un tour lorsqu’il reconnu pour la première fois depuis déjà deux mois les quelques moulures de l’ébène travaillées par les sorts de premières années lancées sur celle-ci par vengeance.
Il stoppa net sa course folle, glissant sur un morceau d’étoffe de son vêtement et se vautrant méchamment sur le flanc, ses livres glissant sur quelques mètres plus loin.
La journée commençait bien! Il frappa le sol du poing et se releva d’une main avec rapidité.

« NOOOONNNNN!!! »

Sa montre, sa précieuse montre venait de rendre l’âme…Les aiguilles saurèrent dans un ultime effort lui montrant avec dédain qu’il avait déjà trois minutes de retard.

Dépité, il attrapa ces livres en se maintenant la hanche puis frappa vigoureusement, pour annoncer comme il se devait son arrivée, le front collé à la porte. Sans attendre de réponse, il poussa l’épaisseur avec peine et s’installa directement au premier rang, jaugeant du coin de l’œil son enseignant qui visiblement commençait à s’impatienter.

Puis par un éclair de génie, Sam s’approcha de lui, la main dans l’une des cavités de son uniforme d’écolier avant d’en ressortir une pomme légèrement cautie par le choc. Autant l’amadouer et se le mettre dans la poche le Clemence! Cela se faisait chez les moldus alors pourquoi pas ici? Il la pausa délicatement sur son bureau avant d’aller rejoindre sa place au premier rang, la tête plongée dans ses cours qu’il venait de sortir.
Revenir en haut Aller en bas
Rose Weasley
2ème année
avatar

Féminin
Nombre de messages : 51
Age : 35
Maison ou métier : Gryffondor, bien sûr!
Mood : bavarde, en général...
Argent : 15 gallions d'argent de poche.
Date d'inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: Cours N°1 : L'Immobilisation   Lun 28 Juil - 11:09

Rose eut un peu de mal à émerger ce matin-là... il faut dire qu'elle était restée longtemps la veille au soir dans la salle commune, et ses yeux étaient un peu lourds. Mais une idée soudaine, traversant son esprit, la réveilla tout à fait : ce jour-là, elle avait défense contre les forces du mal! Eh bien, voilà qui augurait d'une bonne journée! Enfin, si le professeur était bon et s'il ne leur faisait pas un cours uniquement théorique... Allons, même les cours théoriques étaient intéressants! Mais bon, c'était tout de même plus amusant de pratiquer un petit peu...

Elle se leva, essaya rapidement de mettre un peu d'ordre dans ses cheveux (on ne sait jamais, si le garçon qu'elle avait rencontré la veille au soir, Samuel, était dans les parages, ce serait bien de lui faire une meilleure impression...) mais renonça rapidement : c'était vraiment trop difficile! Il faudrait vraiment qu'elle demande à sa mère la recette de la potion qu'elle utilisait pour lisser ses cheveux et les démêler.

Elle descendit manger son petit-déjeuner dans la grande salle, qui comme d'habitude bruissait des conversation, du bruit des chouettes qui allaient et venaient, dsitribuant le courrier, et bien évidemment du bruit des couverts sur les assiettes. Bien, pas encore de lettre pour elle, normal, vu que la rentrée ne datait que de quelques jours! Ayant terminé ses oeufs au bacon et son jus de citrouille, elle prit son sac et se dirigea vers la salle de défense contre les forces du mal. Au passage, elle se dit qu'il valait mieux faire une pause dans les toilettes des filles. Malheureusement, la cloche sonna alors qu'elle se lavait les mains, et c'est en courant qu'elle partit vers la salle.

Elle arriva quelques minutes en retard, mais seuls trois élèves étaient installée. Sa cousine Lily, un Pouffsouffle qui avait l'air bien plus âgé, cinquième ou sixième année, et le garçon de la veille. Si elle avait été fidèle à ses habitudes, elle serait allée s'intaller à côté de Lily, mais cette fois-ci, elle décida que se mettre au premier rang serait décidément une bonne idée, et après avoir salué le professeur, elle s'assit... à côté de Samuel. Après lui avoir dit un bonjour discret (le professeur n'avait pas l'air commode, autant ne pas attirer ses foudres en bavardant dès le début), Rose regarda autour d'elle. Elle avait bien vu, en entrant, que la salle était très sombre, mais maintenant qu'elle regardait mieux, elle trouvait que, vraiment, cela ressemblait plus à une classe de magie noire que de défense contre cette même magie... enfin bon, tant pis...

Voulant sortir ses affaires, elle remarqua enfin le parchemin qui était sur sa table. Lisant les premières lignes, elle se dit que c'était vraiment une bonne idée de donner le cours théorique sur une feuille et cela laissait présager une séance de pratique. Bien, donc ce dont elle avait besoin à priori, c'était surtout de sa baguette, afin de pouvoir lancer des sortilèges de... d'immobilisation! Eh bien, voilà qui allait être intéressant! Et trois différents, en plus! Bien bien bien, un bon cours en perspective...

Rose se plongea alors dans une lecture plus détaillée du cours donné par ce professeur, qui malgré son air terrible semblait bien intéressant!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Victoire Weasley
6ème année
avatar

Féminin
Nombre de messages : 197
Age : 32
Maison ou métier : Gryffondor
Mood : °Sunny smile°
Date d'inscription : 29/06/2008

MessageSujet: Re: Cours N°1 : L'Immobilisation   Jeu 31 Juil - 11:51

Et voilà, elle était en retard, pourtant elle s'était levée suffisament tot pour ne pas avoir à se dépècher ainsi mais résultat final, elle était du de meme en retard pour le cours de défenses contre les forces du mal. Levée a 7h du matin, la jeune Victoire avait pris un bon bain, s'était soigneusement aprêtée avc l'uniforme conventionnel de Poudlard et était descendue déjeuner dans la grande salle, rien ne laissait présager que la petite lionconne ne soit en retard mais il avait fallu emprunter ses satanés escaliers. Vous savez ceux qui mènent aux étages, ces escaliers taquineurs qui ne vous mènent jamais sans encombres où vous le voulez.

Non, chaque fois ou presque que quelqu'un les empruntait ceux-ci s mettaient à tourner, droite, gauche, et je virevolte, et je retourne et tu n'arriveras pas à l'heure parceque je t'en fais voir de toutes les couleurs.
Voilà ce qui arriva à Victoire Weasley et qui mit la demoiselle en retard pour son cours. Au bout de dix bonnes minutes d'acharnement de la part de la demoiselle, Victoire finit par vaincre ses escaliers! Elle arriva devant la porte de la salle de cours, elle relissa ses cheveux afin d'être impeccable.
En retard en DFCM, c'était le pire, avec cet implacable professeur Clémence, elle n'y couperait très certainement pas. Si elle avait été serpentarde passe encore, il n'aurait surement pas fait grand cas de son retard mais en représentant digne de la famille Weasley attachée à la famille Potter, et gryffondor de surccroit, la demoiselle s'attendait à faire perdre quelques points à sa maison.

La main de Victoire s'approcha de la poignée, et doucement elle l'actionna et entra en salle de classe. Les élèves étaient déjà installé et le professeur dirigea son regard d'acier sur la jeune Weasley qui pris une teinte rosée.
Impossible de passer innapercue, ce qu'elle aurait aimée etre une petite souris pour se faufiller dans la classe et réapparaitre tout au fond ni vue ni connue. Mince! Mais pourquoi elle n'y avait pas pensé bon sang, ca aurait pu aisément se faire, bon et bien tans pis maintenant c'était trop tard.
Elle referma la porte silencieusement derrière elle et s'avanca en regardant le professeur et en essayant de garder constance.

"Désolée de mon retard professeur Clémence, quelques soucis avec les escaliers..."

La jeune fille n'attendit pas la réponse du professeur qui fuserait très certainement, et alla prendre place dans le fond de la classe comme pour se faire oublier, chose très certainement ardue au vue de la situation.
Victoire s'attendait meme à être collée en plus de la perte de points aux gryffondor. Elle posa ses bouquins sur la petit table, comme si de rien était, résolue à son sort.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexander Clemence

avatar

Masculin
Nombre de messages : 1396
Age : 27
Maison ou métier : Prof de DCFM // Directeur de Serpentard // Ministre de la Coop. Inter. Magique
Mood : Indifférent - Froid
Argent : Parait que j\'ai 510 Gallions
Date d'inscription : 12/12/2007

MessageSujet: Re: Cours N°1 : L'Immobilisation   Jeu 31 Juil - 12:45

Voilà, celà n'avait pas manqué, quelques minutes de retard déjà pour trois bouffons d'or et un pouffies comme il les auraient apellés à l'époque où il n'était encore qu'un étudiant à Poudlard. Le regard dur et froid, Alexander regarda ses quatres élèves entrer et prendre place sans même penser à profuser les excuses de criconstance en ce cas précis.Aucune discipline, aucune bonne tenue, s'ils n'avaient été en retard d'un peu plus de temps Alexander en aurait profité pour leur faire passer un sacré moment en retenue mais il se retint de leur donner une colle bien méritée car après tout seulement deux minutes s'étaient écoulées depuis le début du cours.
Mais le jeune professeur était déjà d'humeur barbouillée à la vue de ces petits cafards rampants et de plus encore aucuns représentants de la maison de Salazard n'étaient arrivés. Seraient-t'ils ceux qui arriveraient le plus en retard, incroyable tout de même comment tout se perdait de nos jours!

Les quatres élèves prirent alors place le plus rapidement possible, restant muet et faisant peser sur eux son lourd regard pleins de reproches, le professeur Clémence attandait avec patience là suite...Et quelle suite, voici la cinquième élève arrivée, une bouffone d'or encore et laquelle en plus, par excellence une Weasley, petite sorcière de bas étages et bien que celle-ci n'aie pas la caractéristique attribuée à cette famille car blonde au lieu de rousse, Alexander savait très bien à quelle honteuse famille appartenait la jeune médinette. Le regard percant d'Alexander se posa sur elle, son air hautain, froid dénué de tous sentiments sauf peut-être celui du mépris le plus pur se posa sur la jeune ingénue.

" Miss Weasley, comme je suis heureux de voir que vous daignez m'honorer de votre présence à mon cours! Et ne me donner pas de prétextes stupides à votre retard, assumez vos actes jeune fille!"

La petite bouffone s'en alla les joues en feu dans le fond de la classe, quelle idée géniale au moins il n'aurait pas besoin de voir cette Weasley tout au long de son cours.

" Vous venez de faire perdre cinq points à votre maison ma chère demoiselle et vous viendrez me voir à la fin du cours, j'aurais quelques mots à vous dire!"

Le professeur Clémence se leva, il commenca à déambuler entre les allées regardant les élèves noter la première partie de son cours qui portait sur la théorie. Et ils avaient intéret à très vite imprégnez la matière car la suite du cours serait pratique. Des groupes seraient formés afin qu'ils puissent effectuer des tests pratiques ce qui permettrait au professeur Clémence de se faire une idée du niveau de chacun, niveau qui ne devait sans doute pas être très brillant.

"Nous allons passer à la pratique, pour celà je vais formez des groupes. Je veux que vous mettiez en pratique les trois sortilège d'immobilisation proposé lors d'un duel, soyez attentifs et précis car celà comptera pour vos notes à mon cours!"

Alexander retourna auprès de son bureau, d'une main il prit le petit carnet de présence, celui où au fur et à mesure de leur entrée en classe les noms des élèves présent se cochaient. Ils étaient cinq nombre impair pour le moment, pas grave la petite Weasley attendrait son tour.

" Trés bien Potter Lily et Maxime Jones allez vous mettre à droite! Saoul et Weasley, Rose pas la petite retardataire, vous allez à gauche. Allez plus vite en position, bougez-vous!"

Deux groupes étaient à présent formés, soit ils comprenaient ce qu'ils avaient à faire mais pas si sur, soit ils leur demanderaient ce qu'il attendait deux mais à présent la pratique pouvait commencer le temps que les autres pucerons se décident à rejoindre le cours. Leur retard exaspérait déjà le professeur qui n'attendait que celà de martyriser ces affreux petits sang de bourbe malpolis.





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maxime John
5ème année
avatar

Masculin
Nombre de messages : 23
Age : 26
Maison ou métier : 5eme année Poufsouffle
Mood : Heureux!
Argent : 15 gallions en Poche
Date d'inscription : 08/07/2008

MessageSujet: Re: Cours N°1 : L'Immobilisation   Jeu 31 Juil - 19:53

Quelques secondes après qu'il se soit assis, d'autres élèves entrèrent:
Premièrement, un jeune Gryffondor, nommé Smuel, alla s'asseoir au premier rang en regardant le professeur d'un air de fayot.
Ensuite, c'est un autre Gryffondor, un Weasley, qui entra dans la salle. Elle salua le Professeur et alal s'asseoir, se jetant directement sur la fiche théorique et la dévorant des yeux.
Et en troisème, un jolie jeune fille nommé Victoire arriva. Encore une Weasley. Elle s'excusa de son retard au Professeur, et alla s'asseoir, les joues rouges vives.
La réponse du Professeur ne tarda pas à fuser : il jugea les prétexte de Victoire stupides, et enleva 5 points à Gryffondor. Celle là, il ne devait pas la porter dans son coeur! Bah, tant qu'on enlevait pas de points aux Poufsouffles!
Clemence regarda sa classe avec mépris, passa dans les rangs, puis retourna sur l'estrade. Il annonça qu'ils alleitn former des gorupes pour partir sur une partie théorique. Ca, ça risquait d'être marrant!!
Il forma deux groupes: Rose et Samuel, et Maxime avec... Lily. Lily, la fille de Harry Potter! Mince, il allait devoir y aller molo... Il aurait préféré tomber sur l'autre fayot de Saoul, pour lui foutre la déculotée!
Bah, ça ne devrait pas être bien dûr, i létait en 5eme année, et métrisait à peu près les 3 sortilèges. Il allait juste y aller oducement
Il s'approcha de Lily, lui fit signe de vneir au fond de la salle, dans un endroit vide de table, prévu surement pour le combat, et lui dit:

-Salut, je m'apelle Maxime John, je suis élève de 5eme année de Poufsouffle! On va donc faire un petit duel c'est ça? Tu sais ce que je te propose? Tu va commencer, et moi je controlerais mes sortilèges, vu que je suis avantagé par mon nombre d'années... c'est parti?

Il se positionna en face d'elle, se sortit sa baguette: si elle était aussi douée que son père, sa promettait!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Cours N°1 : L'Immobilisation   

Revenir en haut Aller en bas
 
Cours N°1 : L'Immobilisation
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» cours de latin
» Cours informatique
» Amphi pour les cours de Ninjutsu
» Faut-il un cours de littérature ou un cours de Français !
» cours de dysenterie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Salveo Maléficia :: ++Poudlard++ :: ==Le chateau== :: 3ème Etage :: Défense Contre les Forces du Mal :: Cours-
Sauter vers: