Le monde magique sombre peu à peu dans le chaos
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Corps à corps [Dean]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Michael Storm
* Cool Admin... *
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1035
Age : 32
Maison ou métier : Directeur Serdaigle/Brigadier Auror/Professeur de Magie Noire
Mood : Prétencieux
Date d'inscription : 26/06/2008

MessageSujet: Corps à corps [Dean]   Mar 15 Juil - 12:00

Par une chaude soirée d’octobre, une silhouette se déplaçait rapidement parmis les tristes troncs des occupants de la forêt interdite.
Une nouvelle année scolaire avait débuté et Storm, en bon professeur de Magie Noire, avait fortement déconseillé à ses protégés de s’aventurer dans de tels lieux sordides. Mais quand était-il de lui? Suivait-il ses recommandations? Non, bien sûr que non, le jeune homme était trop prétentieux et arrogant pour se fixer ne serait-ce qu’une seule limite concernant ses compétences. Il n’avait en tête que la recherche du frisson et du danger dans de telles occasions.


Quelques minutes auparavant, il sortait tout juste d’une entrevue, des plus imprévues dira-t-on, avec son supérieur hiérarchique Monsieur Potter en personne. Durant les 10 min d’entretient, le brigadier fraîchement promut avait reçu de son homologue auror des ordres bien précis, une tonne de paprasserie à étudier cas par cas, ce qui lui prendrait certainement un temps fou mais cela ne le dérangeait guère. Sa vie ne se résumait qu’à çà, le travail à Poudlard, ses cours de Magie Noire auxquels il mettait un point d’honneur à ne pas bâcler sous peine de tomber sous la dépendance de cette drogue occulte. Et puis bien sûr son poste de directeur de Serdaigle, maison qui était si chère à son cœur et pour cause, il en avait été préfet durant des années.


Une vie bien remplie mais vide dans un certain point de vue. Oui, Storm, trop occupé, n’avait le temps de batifoler et avec qui de toute manière? Séduire ne le dérangeait pas mais dès qu’il s’agissait de vivre avec quelque un, il trouvait toujours le moyen de voir les défauts de ses « compagnes » avant leurs qualités.
Une ex-Serdaigle? Non, pas un rat de bibliothèque! Il y aurait eut trop de ressemblances avec lui, beaucoup trop de points communs.
Une ancienne Poufsouffle? Ha…Des gens qui n’ont pratiquement aucune qualité et que l’on a rejeté dans cette maison parce qu’aucune autre ne convenait, une voie de garage en somme.
Une vieille Gryffondor… Non, depuis le passage de Monsieur Potter, cette maison avait la fâcheuse habitude de se prendre de haut, rien de tel pour énerver Michael qui ne voyait en eux que de simples vantards.
Il restait donc les Serpentards. Des personnes au caractère bien trempé, mais dont la gente féminine était souvent représentée par des blondes platines hautaines et vicieuses. Et puis, le cliché de ces sorciers ayant mal tournés évidemment ne faisait que réduire le choix puisque lui était auror. Quel comble d’épouser une mangemorte!
Ayant perdu tout espoir, il préférait passer son temps libre à se défouler par le biais du sport et de la lecture.
Comme ce soir précisément où il courait parmis les embrumes des sous-bois, dans la pénombre des pins centenaires, parmis les chemins tortueux tracés sous les piétinements des hordes de centaures.
La forêt était d’un calme inquiétant, ce pourquoi Storm avait emporté d’ailleurs un petit MP3 dans une poche de son jogging. Un simple jouet moldu, comme Michael en avait tant, qui envoyait à travers des écouteurs tous les sons du monde.


Le coureur s’arrêta un instant, adossé à l’un des troncs, pour se laisser finalement glisser à terre dans l’épaisseur humide de terre en décomposition. Il scruta les alentours, mais toujours rien en vue. Pas la moindre chouette, pas le moindre loup, ni centaure et encore moins de licorne.
Étrange tout de même, ce n’était pas nuit de pleine Lune, l’auror en était certain sinon il ne se serait jamais aventuré ici. Il engouffra sa main dans sa poche, fouillant quelques instants avant de trouver ce qu’il cherchait puis inséra dans ses oreilles les capuchons avant d’envoyer un rythme des plus reposants. Il regarda avec surprise le titre de l’album en question, un certain thème sur Star Wars, encore une invention moldue…
Il ferma les yeux, respirant à grands poumons cette douce odeur de terreau humide alliée à celle de putréfaction. Un arome bien plus reposant qu’il n’y paraissait puisque le jeune homme fut projeté dans les bras de Morphée au gré d’une mélodie mélancolique.

Puis dans un sursaut il s’éveilla. Plus aucun son n’émergeait de son gadget. Combien de temps était-il resté ici? Soulevant la manche de son sweet aux couleurs de son ancienne maison, il jaugea les aiguilles de sa montre un temps soi peu réfléchissantes.

* Minuit moins dix…mum… Une demi-heure que je roupille…alors que j‘aurai pût me faire égorgé durant mon sommeil…*


Il se releva sans prétention, s’aidant du tronc contre lequel il s’était endormi, puis s’épousta le pantalon des mottes de terre ici et là. Reprenant le chemin en sens inverse d’un pas lent, il arpenta les nombreux sillons délaissés par les créatures de ces bois puis s’arrêta lorsqu’une silhouette défila à quelques mètres devant lui, aussi silencieuse qu’une ombre dans les ténèbres.
Storm releva son regard interrogateur sur ce qui lui sembla être un humain. Par précaution, il glissa sa main dans son dos, soulevant légèrement son T-shirt pour y extirper avec calme sa baguette. Il tendit son bras, son arme en direction de la possible menace, fronçant les sourcils à l’idée d’un combat.


* Si c’est un de mes élèves, je vais lui faire passer l’envie de me suivre!
Si c’est un auror, j’en profiterai pour le mettre au défi et vérifier ces compétences.
Pour le reste…*

Il secoua la tête à la dernière pensée. Inutile de se faire peur avec çà, les mangemorts s’étaient officiellement éteints avec la mort de vous savez qui.
Le dos contre une écorce moisie, il observa de coté la scène, des bruits de pas de plus en plus proches.

_________________
What I've done, I'll face myself,
To cross out what I've become,
Erase myself and let go
what I've done.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dean Anderson
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 733
Age : 27
Maison ou métier : Maison Blanche
Mood : Très mauvaise
Argent : Très riche
Date d'inscription : 26/06/2008

MessageSujet: Re: Corps à corps [Dean]   Ven 22 Aoû - 14:46

Capuchon déposé sur la tête à la manière d'un ancètre pratiquant la magie noire, un homme très distingué parcourait la forêt interdite aux élèves de Poudlard. Ce lieu tant redouté par plusieurs professeurs du château était devenu un lieu d'amusement pour les élèves de la fameuse école de sorcellerie. Ceux-ci ne savaient pas réellement quel genre de créatures pouvaient s'aventurer au plus profond des ténèbres de ce lieu ancien. Même les plus anciens professeurs de Poudlard n'étaient pas au courant de tout les secrets que pouvait contenir la forêt dîte interdite. Seule une personne en connaissait assez, peut-être même deux, mais ces deux personnes ne faisaient plus parti de ce bas monde, Lord Voldemort était mort, tué par Harry Potter, lui renvoyant son propre sort...et Albus Dumbledore était également mort, se sacrifiant pour mettre fin au règne de l'ancien plus grand mage noir de tout les temps.

Cette nuit était chaude, et le ciel très sombre. Parmis les êtres vivant dans la forêt, il n'y en avait que très peu se promenant dans celle-ci. On aurait dis que quelque chose allait bien se produire. Quoi dont...ça il n'en savait rien. Il était simplement venu dans cette forêt pour refaire le parcours de l'ancien Lord, pour y reperer ses erreurs afin de ne pas refaire les mêmes par la suite. Il ne les referait pas, il le savait, aucun de ses sorts n'avaient été contré par un nourisson, et cela n'arriverait jamais. Alors pourquoi Dean Anderson parcourait en ce temps si épuisant la forêt interdite, qui plus est, vétu d'une cape d'un noir très propre facilitant une possibilité probable de se fondre plus facilement dans l'obscurité de la nuit. Le jeune homme était irreperrable sous son capuchon, aucune bestiole dans ce lieu infâme pour un être humain ne pouvait reconnaître le visage du ministre de la magie lui même.

Alors pourquoi être ici en ce moment, pour une chose très simple, essayer d'y recueillir un maximum d'information, ou peut-être même l'occasion de trouver une ancienne rune magique qui dormiraient dans les profondeurs de la forêt, attendant qu'une âme méritant cette trouvaille...la trouve enfin. Trois dossiers complet au département des mystères occupaient la légende de ces runes, Anderson avait pris soin d'y jeter un oeil pour en apprendre d'avantage, mais leur histoire était très vague, elles pouvaient se trouver n'importe ou sur terre, mais il y avait plus de chance de les trouver dans des lieux mythiques ou très anciens regroupant une force magique très puissante. La forêt en faisait partit. Pourquoi tant d'especes différente voudraient vivre dans cet endroit sans aucune raisons valable ? Elles avaient toute une raison.

L'heure passait, sans pour autant que le mangemort trouve quelque chose l'aidant à mettre la main sur cette rune. La soirée allait être perdue une nouvelle fois. Il aurait très bien pu faire autre chose durant tout ce temps que de chercher désesperemment une maudite pierre. Mais l'attrait du pouvoir, il ne voyait désormais que ça...Soudain, un éclairage fulminant fit irruption dans son cerveau, mais oui, Dumbledore devait l'avoir trouvé et l'avoir mis en lieu sur au chateau de Poudlard. Faisant demi-tour, le bas de la cape du mage noir glissait sur le sol, sans pour autant prendre une seule brindille d'herbe, ou une seule poussière. Dean n'aimait pas être sale et avait lancé plusieurs sortilèges sur sa cape personnelle, autant de sortilèges de protection et de camouflage, que de sortilèges d'hygiène ou de propreté.

A prèsent il se dirigeait vers le chateau de Poudlard. A lui seul il lui serait impossible d'attaquer ce grand chateau, mais il n'avait pas besoin d'être vu par quelqu'un. Il était presqu'à la lisière de la forêt interdite lorsqu'il sentit une présence parmis les arbres, un être humain était la et l'observait. Son odora de lycan ainsi que son ouïe dévelopée lui était fort utile dans ce genre d'endroit. Dans un geste vif Sir Anderson s'arrêta de marcher. Sa baguette glissa de sa manche pour se retrouver dans sa main, un éclair bleu fusa en direction de l'être qui l'observait, créature ou humain, peu lui importait. Il lançait un sort, et il posait les questions ensuite, telle était sa devise.

" Pourquoi m'espionnez vous ! "

Cette phrase résonna car aucun autres bruits ne faisaient lieu de présence, pas même une quelconque autre réspiration. Son visage se tourna vers l'endroit ou se trouvait cette personne, on ne pouvait distinguer que les yeux du ministre, qui au passage avait pris une couleur bleu ciel. Il était lycan depuis fort longtemps, au point qu'on ne pouvait distinguer son vrai âge. On raconte même que les plus anciens lycan, à force d'entraînement et de volonté pouvait se transformer même lorsque la lune n'était pas pleine. Etait-ce le cas d'Anderson ? Il ne vallait mieux pas pour l'autre personne.

_________________

Doctor Snake

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Corps à corps [Dean]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Dreadnought
» Dreadnought et Arme détruite
» Magie du Rat Cornu.
» [Scénario] Il faut sauver le soldat Ryan
» Véhicules de corps à corps

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Salveo Maléficia :: ++Poudlard++ :: == Hors du chateau== :: La foret interdite-
Sauter vers: